Rencontre avec Thuriane LE GUEN responsable des partenariats au Quimper Volley 29

Bonjour Thuriane, pour les personnes qui ne te connaissent pas peux-tu te présenter en quelques mots ?

Comme mon nom l’indique, je suis bretonne ! Un peu étrangère quand même (d’après les Quimpérois) car je viens du Nord Finistère ! ^^ Après mes études de commerce, je suis arrivée en Avril 2019 au sein de l’agence Play to B pour m’occuper du QV29. Cette agence comprend plusieurs métiers : conseil en stratégie sponsoring, création d’événements mais aussi régie commerciale de club. C’est avec ce dernier métier que j’interviens au nom du QV29. Mon arrivée coïncide avec l’intersaison (2018-2019 & 2019-2020), période cruciale en termes de renouvellement et développement des partenariats.

À côté de cela, le sport ne s’arrête pas ! Je suis aussi joueuse de Handball en N2 au club du Roz Hand’Du 29. Les week-ends sont donc plutôt chargés entre les matchs des deux équipes, un coup dans les coulisses, un coup sur le terrain.

C’est ma passion pour le sport qui m’a fait choisir ce métier. De plus, je suis très contente de le faire 1) pour un autre sport, 2) pour un club féminin. En effet, il y a beaucoup de parallèles à faire entre Handball et Volley-ball. Nous diffusons les mêmes valeurs et l’ambiance y est similaire. Je peux apporter mon expérience Handball et nous échangeons beaucoup avec Amélie, Martin et Dominique.

Quel est ton rôle au Quimper Volley 29 ?

Accompagner le club dans le développement des partenariats privés. Cela passe par trois grandes actions : renouvellement, développement et animation.

Le renouvellement est très important pour pérenniser des relations historiques avec les partenaires déjà présents. Nous sommes en contact régulier pour mettre en place des prestations ou actions tout au long de la saison.

Concernant le développement, il y a un travail de prospection auprès des entreprises locales. Il faut aller à la rencontre de ces entreprises pour leur présenter le club, les supports de visibilité et le réseau de partenaires lors de rendez-vous. C’est un travail de longue haleine.

Enfin pour l’animation, nous organisons de nombreux événements en dehors des matchs (10 événements au total) pour permettre aux membres du réseau de rencontrer les autres partenaires et donc de développer leurs relations professionnelles. Ces moments sont très variés et toujours très conviviaux. Par exemple, nous avons fait la présentation de l’équipe lors d’une croisière sur les Vedettes de l’Odet. Cela a beaucoup plu et les invités étaient enchantés !

Comment s’est passée ton intégration au club  ?

Je me suis sentie tout de suite à l’aise au sein du club et s’est très agréable de travailler dans un environnement comme celui-ci. Avec mon binôme Amélie, nous nous sommes très vite bien entendues et nous sommes en contact constant. Nous échangeons sur toutes les bonnes pratiques ou sur ce que nous voulons développer, mettre en place, etc.

Avec les dirigeants et le staff aussi, je sais que je peux me tourner vers eux et ils m’accompagnent dans les différentes démarches. Notamment Dominique et Martin qui sont toujours disposés à m’aider ou à se rendre disponibles pour les différentes actions que nous voulons mettre en place.

L’équipe des bénévoles a eu un accueil très chaleureux à mon égard aussi. Ils y sont pour beaucoup dans l’âme et la convivialité du club.

Les joueuses m’ont bien accueillie aussi et l’an passé, elles sont mêmes venues voir un match du Roz Hand’Du !

Enfin, les partenaires ! J’ai noué de belles relations avec eux, même si au début, ils étaient déçus de ne plus voir Amélie au rendez-vous ! 

Une journée type (s’il y en a une) ?

En effet, question difficile ! Parlons plutôt d’une semaine type d’avant-match. En début de semaine, je vais faire un peu de phoning pour la prise de RDV ou relance sur les invitations de match. Ensuite, je vais en rendez-vous à la rencontre des entreprises, c’est la majorité de mon temps. Je prépare aussi des propositions pour suggérer des idées d’activation de partenariats. Je suis aussi en contact avec Amélie pour la gestion des prestations et leur mise en place. 

En fin de semaine, ça s’accélère à l’approche du match. Le vendredi, c’est mise en place et logistique ! Enfin, le samedi, je me rends à la Halle des Sports bien-sûr, pour la mise en place de l’espace partenaires, la gestion des entrées et invitations puis l’accueil des partenaires et de leurs invités.

Ah oui, j’oubliais presque le moment le plus IMPORTANT de la semaine : le resto du jeudi midi !! C’est un moment informel où nous déjeunons ensemble avec Amélie, Cédric et d’autres invités ponctuels. Pendant 1h30/2h, finalement on parle volley mais c’est bien d’avoir ce genre de moment. On échange des infos et de là sortent pleins de nouvelles idées ! On varie les plaisirs et on rend visite à nos partenaires : un coup au Resto à Vins, un coup au Barococo, à l’Épée ou au Finnegans !

Ce qui te plaît le plus dans ton travail ?

J’aime beaucoup l’environnement sport bien-sûr mais je pense que ce que j’apprécie le plus c’est le relationnel. J’aime discuter, rencontrer de nouvelles personnes. Je suis curieuse et ça me plait de découvrir pleins de métiers et d’industries différents grâce à toutes les entreprises éclectiques que je croise.

C’est un métier fait de rencontres ! J’apprécie aussi beaucoup quand quelqu’un me dit : « tu ne connais pas quelqu’un qui… ? » et que je peux l’orienter vers une personne. Cela me plait d’être de bons conseils et de pouvoir aider !

Quelles sont pour toi, les qualités du club aujourd’hui ?

Le club a su atteindre un niveau professionnel tout en gardant son atmosphère familiale et sa convivialité. C’est très dur à faire et je pense que c’est ce qui plait aux personnes (grand public et partenaires) qui nous soutiennent. Le public est nombreux mais il reste quand même très proche du terrain et des joueuses. Cette proximité et accessibilité des joueuses valorise l’image du club.

Enfin, le réseau de partenaires est à l’image du club : convivial et chaleureux. Les nouveaux membres s’y sentent très vite intégrés et il y a une certaine solidarité qui s’y est créée.

Quels sont les objectifs que tu t’es fixé pour cette saison (et les saisons à venir) ?

Les objectifs sont communs et sont inhérents à l’objectif principal, à savoir la montée en Ligue A. Tout d’abord, nous souhaitons maintenir et renforcer le réseau de partenaires. Cela passe par la rencontre de nouvelles entreprises bien sûr mais aussi par la continuité des actions mises en place depuis plus d’un an. En effet, le réseau de partenaires s’est bien dynamisé grâce aux événements ; nous voulons perpétuer cela.

Pour grandir, il faut aussi développer les prestations proposées. Chaque année, nous mettons en place de nouveaux supports. La saison passée, la tribune Mercedes Belleguic a vu le jour. Cette saison, nous avons créé un espace COZY pour offrir à nos partenaires une nouvelle formule d’accueil soir de match. Et nous avons encore pleins d’idées !

© Hieronimus Art 2020

N’est-ce pas compliqué en ce moment de rechercher des entreprises prêtes à investir dans le sport ?

Le début de saison a été plutôt positif, la majorité de nos partenaires nous a suivi dans ce projet. La nouvelle dynamique a incité les entreprises à poursuivre ou mettre en place leur investissement dans le réseau partenaires.

Maintenant, le manque de visibilité auquel tout le monde doit faire face, rend forcément plus délicat cette démarche. Cependant, une quinzaine de nouveaux partenaires ont rejoint le réseau et un grand nombre de personnes qui croient en notre projet, notre club.
Le QV29 est avant tout un vecteur de lien social et beaucoup l’ont compris.

Comment vous êtes-vous adaptés à la situation ?

Nous avons maintenu le lien avec les partenaires pour les tenir informés au maximum. Plusieurs canaux sont utilisés : Mail/Newsletter, SMS/Téléphone et nous en avons profité pour mettre en place un groupe Whatsapp Partenaires pour une communication plus informelle !

Les matchs seront diffusés en ligne. 

Nous nous efforçons d’offrir la meilleure qualité d’image possible pour nos spectateurs. Les partenaires seront mis en avant grâce à des bandeaux sur vos écrans, etc. D’habitude, c’est eux qui viennent à notre rencontre.
À présent, c’est le QV29 qui s’invitent chez eux !

Nous adaptons certains événements, par exemple, nous mettons en place une rencontre Zoom à la fin du mois pour que les partenaires puissent se présenter, mieux connaitre le club et discuter avec une des joueuses.

Enfin, nous soutenons et diffusons les initiatives de nos partenaires sur la mise en place de click&collect par exemple.

Et pour finir sur une note sportive ton pronostic pour le prochain match (Quimper – St Dié) ?

Vu que Saint-Dié est une équipe prometteuse, je leur accorde un set ! 3-1 pour Quimper ! Allez les filles !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *